Faire grandir l’Entraide

L’Entraide Protestante d’Auxerre est une toute petite entraide. Mais elle fait un truc que je trouve drôlement important: elle ouvre notre repas-partage hebdomadaire à des personnes isolées. Et elle donne un coup de pouce financier (prêt ou don) à ceux qui la sollicitent, autant qu’elle le peut. Elle soutient aussi financièrement l’action de l’équipe Cimade. Mais les caisses se vident.

C’est pourquoi elle invite à un repas, ce dimanche 29 janvier, au presbytère (2 rue des boucheries), juste après le culte.

Venez juste pour la convivialité! Et si vous pouvez, aidez-nous à financer nos actions…

Ceci a lieu ce soir et…

spuc2017Nous sommes dans le temps de la Semaine de Prière pour l’Unité des Chrétiens. Pour moi, cette année, à Auxerre, ça a d’autant plus de sens de la vivre que cette unité, nous la vivons toute l’année, en particulier à travers le groupe « Bible et jeunes ». Celui-ci réunit des ados de 13 à 17 ans, catholiques et protestants, autour de la Bible et d’un thème qu’ils peuvent choisir.

Aujourd’hui, nous nous rassemblons donc lors d’une célébration. Rendez-vous aujourd’hui, vendredi 20 janvier, à 18h30,  à l’église Sainte-Thérèse des Rosoirs (15, rue du 4° R.I.), Auxerre. N’hésitez pas à apporter quelque chose à manger et à partager pour prolonger le temps liturgique.

Dimanche aussi! Célébration œcuménique, ce dimanche 22 janvier, à 16h, Maison Paroissiale du Pâtis, Tonnerre

Lors de ces deux temps, vous êtes tous les bienvenus!

Un site en sommeil? Réveillons-le!

Plus d’un mois sans vous donner de nouvelles? Comme s’il ne s’était rien passé… C’est du boulot aussi de tenir à jour ce site. Et je ne l’ai pas fait. Ma bonne excuse? Un mois de décembre bien rempli: plusieurs veillées de l’Avent chez l’habitant, la fête de Noël avec les enfants, la veillée de Noël à Druyes-les-Belles-Fontaines, le culte de Noël… Quoi souligner de tout ça? La joie d’être réunis à quelques-uns chez l’un ou chez l’autre et de pouvoir partager des choses profondes et parfois personnelles… Cette autre joie d’être réunis avec les enfants et de préparer avec eux et les parents la fête de Noël. Je garde précieusement l’image de chacun d’eux avec des couleurs dans les mains. Et le sourire aux lèvres. Je garde aussi précieusement à l’esprit l’idée des parents qui remplissent les sachets de sablés. Et puis la décoration du sapin, les bougies allumées, cette petite qui éteint celles qu’elle peut, ces ados qui font résonner leurs instruments de musique, ces ados qui nous offrent un sketch sur le Notre Père, les dessins des enfants grecs qui habillaient notre espace… Quand je relis ça, comme j’aimerais que ce soit Noël tous les jours pour nous tous… En moi, ça l’est, d’ailleurs. A lire, dans « Le Lien » dernier, quelques échos. Et à voir… Bientôt en ligne.