Se laisser inspirer par Dieu, donc

Le récit de la Genèse raconte que Dieu a créé l’humain avec la glaise et en lui insufflant son souffle. Je suis très frappée par cette double origine. Pas sûr que ce soit juste symbolique, si on y réfléchit un peu. Quant à dire que c’est une fois pour toutes… Bref, c’est en nous donnant son souffle que Dieu nous crée. Or, voilà un don répété, renouvelé. Je vais chercher, puiser son souffle dans la prière. La prière, on y va avec audace parce que… à quoi ça sert de prier Dieu quand on a l’impression que son souffle et notre respiration, c’est pareil? Oui, la prière, on y va avec audace parce que… à quoi ça sert de prier quand on ne sait pas très bien qu’il réponde? Et puis, on y va avec folie quand on pense aux moqueries de tous ceux qui ne comprenne pas très bien comment on peut prier… Mais, peut-être surtout, on y va avec conviction, parce qu’à chaque fois, on sent bien que, dans la prière, on reçoit à nouveau le souffle que Dieu donne.