Le viol comme arme de destruction massive

Congo, terre au sol riche. Richesses convoitées. Métaux rares. Vol de multi-nationales au-dessus… Terres dépouillées. L’attrait de l’argent est toujours dans les sales affaires. Et c’en est une. Viol de la terre et viol des femme! Et des enfants!! Parfois la même femme par cinq hommes différents. Bref, une tournante, comme on dit ici. Et avec une violence telle que ces femmes sont littéralement déchirées. Avec une violence telle qu’on ne distingue plus dans une enfant le vagin de l’anus. Et je repense à un propos de ce film qui me dégoûte et me provoque des frissons. Ce film, « Le docteur qui répare les femmes », raconte comment des milliers de femmes et d’enfants ont été violées par des hutus venus se réfugier au Congo-Zaïre, parce que leur tribu était massacrée et exécutée. Oui, comment ils ont violé des femmes et des enfants du Congo-Zaïre alors qu’ils avaient accueillis dans ce pays. Je demande pourquoi. Et je demande pourquoi maintenant ce sont des hommes du pays qui violent à leur tour. Enfin, je demande pourquoi nos institutions se taisent et laissent faire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s