Différences spirituelles, sources de richesses ou de conflits?

Nous vivons dans un monde métissé, à tous points de vue. Et il faut apprendre à vivre là-dedans, avec toutes les différences que ça implique. On peut considérer que ces différences sont source de richesses. Je veux le croire! Mais la réalité, c’est que ce n’est pas simple. Non seulement nous vivons dans un monde métissé, mais nous vivons aussi dans un monde qui fabrique de l’isolement et du communautarisme. Si bien que beaucoup d’entre nous ne croisent plus beaucoup de gens qui sont différents et qui pensent différemment. Encore moins croisons-nous des gens avec qui échanger sur ce qui nous distingue. Pourtant, ne sommes-nous pas assez forts dans nos convictions, assez forts dans notre foi, pour pouvoir dialoguer avec des gens qui ne pensent pas comme nous, qui ne prient pas comme nous, qui ne confessent pas le même Dieu? Nous avons entendu avec le représentant musulman que c’est la volonté de Dieu que nous dépassions nos différences pour dialoguer. Le lama a évoqué les 84000 dharma pour affirmer qu’il n’y a pas qu’une seule voie spirituelle selon le bouddhisme. Le théologien catholique a raconté le sentiment de communion qui avait pu l’habiter lors d’un culte protestant ou au sein d’une mosquée. Un intervenant est venu nous rappeler que notre laïcité implique pour chacun la liberté de conscience et la liberté de culte. Notre République nous offre les éléments de base pour une reconnaissance mutuelle entre les différentes religions et confessions.

En chacun de nous présents, le désir de reconnaître les différences spirituelles comme sources de richesses. Pourtant, les tensions étaient là, même si nous ne voulions pas leur donner le pouvoir. La bonne nouvelle, c’est que, si nous pouvions ressentir ces tensions, cela signifie que le sujet n’était pas un sujet de convenance. Avec le théologien catholique, reconnaissons que le débat interreligieux est plein de richesses mais suscite aussi ces tensions. Ne soyons pas naïfs. Mais il est remarquable que, voici, nous en sommes arrivés à aborder un sujet sensible. Une confiance s’est donc installée au fil des années. Elle est encore fragile sans doute. Mais elle est là. A nous de l’entretenir et de la garder vivante.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s