Nul autre!

« C’est vous qui êtes le sel de la terre ». Si vous ne salez pas la terre, si vous ne mettez pas un peu de vous-mêmes dans la terre, qui d’autre la salera? qui d’autre lui donnera du goût? qui d’autre prendra soin de la terre et fera en sorte qu’elle produise des fruits ? Rien n’est bon s’il est trop peu salé, ni trop salé. « Vous êtes le sel de la terre », ne négligez pas l’importance de votre implication. Mais ne prenez pas trop de place non plus. Laissez-en Lui! C’est un équilibre à trouver. Et ça peut prendre un peu de temps. Persévérez!

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s