Message du 24 mai 2020

Moi, c’est pour eux que je demande. Je ne demande pas pour le monde, mais pour ceux que tu m’as donnés, parce qu’ils sont à toi, – comme tout ce qui est à moi est à toi et ce qui est à toi est à moi – et je suis glorifié en eux. Je ne suis plus dans le monde ; eux sont dans le monde, et moi, je viens à toi. Père saint, garde-les en ton nom, ce nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un comme nous. Lorsque j’étais avec eux, moi, je les gardais en ton nom, ce nom que tu m’as donné. Je les ai préservés, et aucun d’eux ne s’est perdu, sinon celui qui est voué à la perdition, pour que l’Ecriture soit accomplie. Maintenant, je viens à toi, et je parle ainsi dans le monde pour qu’ils aient eux ma joie, complète. Moi, je leur ai donné ta parole, et le monde les a détestés, parce qu’ils ne sont pas du monde, comme moi, je ne suis pas du monde. Je ne te demande pas de les enlever du monde, mais de les garder du Mauvais. Ils ne sont pas du monde, comme moi, je ne suis pas du monde. Consacre-les par la vérité : c’est ta parole qui est la vérité. Comme tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi je les ai envoyés dans le monde. Et moi, je me consacre moi-même pour eux, pour qu’eux aussi soient consacrés par la vérité.

Ce n’est pas seulement pour ceux-ci que je demande, mais encore pour ceux qui, par leur parole, mettront leur foi en moi, afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi et moi en toi, qu’eux aussi soient en nous, pour que le monde croie que c’est toi qui m’as envoyé.

Message du 17 mai 2020

Et qui est mon prochain ? Jésus reprit : Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho. Il tomba aux mains de bandits qui le dépouillèrent, le rouèrent de coups et s’en allèrent en le laissant à demi-mort. Par hasard, un prêtre descendait par le même chemin ; il le vit et passa à distance. Un lévite arriva de même à cet endroit ; il le vit et passa à distance. Mais un samaritain qui voyageait arriva près de lui et fut ému lorsqu’il le vit. Il s’approcha et banda ses plaies, en y versant de l’huile et du vin ; puis il le plaça sur sa propre monture, le conduisit à une hôtellerie et prit soin de lui. Le lendemain, il sortir deux deniers, les donna à l’hôtelier et dit : « Prends soin de lui, et ce que tu dépenseras en plus, je te le paierai moi-même à mon retour » Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé aux mains des bandits ? Il répondit : C’est celui qui a montré de la compassion envers lui. Jésus lui dit : Va, et toi, aussi, fais de même

Message du 10 mai 2020

Exode 16, verset 3 Les Israélites leur dirent : « Ah ! si nous étions morts de la main du Seigneur en Égypte, quand nous étions assis près des marmites de viande, quand nous mangions du pain à satiété ! C’est pour faire mourir de faim toute cette assemblée que vous nous avez fait sortir dans ce désert ! » Exode 17, versets 1 à 3 Toute la communauté des Israélites partit du désert de Sîn pour ses étapes, sur l’ordre du Seigneur ; ils campèrent à Rephidim, mais il n’y avait d’eau à boire pour le peuple. Alors le peuple chercha querelle à Moïse. Ils dirent : « Donnez-nous de l’eau à boire ». Moïse leur répondit : « Pourquoi me cherchez-vous querelle ? Pourquoi provoquez-vous le Seigneur ? » Là, le peuple avait soif, le peuple maugréait contre Moïse. Il disait : « Pourquoi nous as-tu fait monter d’Égypte, si tu nous fais mourir de soif, moi, mes fils et mes troupeaux ? »

Vendredi Saint

Crédit :
Musique :
– Jean-Sébastien Bach – Passion selon Saint-Jean BWV 245 – Ricercar Consort Philippe Pierlot
– Heinrich Scheidemann – Prélude en ré
– Johann Gottfried Walther

Organiste : Etienne Jacquot